Cohérence Physique

 

   Cohérence de l’Extrême

 
 

 

 

 

 

 

 


En reprenant les résultats du chapitre précédent  :

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L’Espace E contient l’Energie Absolue , la Complétude ... et ses quantums neutrinos

On ferme la boucle avec le neutrino  … quantum information (…ou complétude du système décimal !) ,  il prend forme Lumière dans le Photon

On en déduit 

Puis le photon est aussi une onde...

                                                

                                    Puis...                            E =  m c2 

                                                                         Est maintenant l’énergie totalement informée (par la Connaissance) … totalement dans la Forme existence ou Forme de Vie …

                                                                                                                                                                                         totalement matière… M la masse Absolue

                                                                         On pourrait écrire :

                                                                   

                                                                         on pourrait dire que c’est la relation ou réciprocité entre l’Esprit connaissant et la Matière

                                                                                              

                                                     

                                      (on peut encore noter la coïncidence que je découvre à la relecture , E est Esprit  , on écrit  E =  M c2    )

                                        Deux couples Onde-Particule et Esprit-Matière forment un nouveau COUPLE qui est  la complétude TOUT ν  ABSOLU

 

Il est plus juste de le voir dans l’autre sens :

Le TOUT ABSOLU se dissocie

·         ESPRIT-MATIERE

·         Onde-Particule

 

… ou simplement par la compréhension de la simple notion de contenant et contenu :

 

Le TOUT ABSOLU est MATIERE (somme de particules)

                                        ESPRIT (somme d’ondes ou LUMIERE)

 

 
 

 

 

 

 

 


… ce COUPLE est un COUPLE-SPIN-TRINITE

 

                                                      

 

 

la dissociation s’écrit dans sa complétude réciproque : MATIERE et LUMIERE ont leur réciproque… pour former une Réciprocité 4 (Matrice)… qui est aussi 6 (Eclaireur)

 

                                                     

 

 

La Structure de Complétude est hexadécimale, sa dissociation nous donne l’Origine SPIN-COUPLE-TRINITE   Lumière-Matière, et  le Système décimal

Cette vision est celle de l’Origine NOMBRE… source  protomathématique  (antérieure aux mathématiques)

 

Notre « monde numérique » retourne à sa Source pour boucler la Boucle !

 

 

                                                                                     

 

 

 

                                                                                          

 

Energie

Matière et Lumière

 

 Système décimal

 
 

 

 

 


Il est alors possible de représenter l’Origine Energie Numérique sous sa forme réciproque de Spin-Trinité-Couple : la forme « Parité »… ou Twist

 

Système hexadécimal

 

Système décimal

 

Energie

 
                                                                        800px-M%C3%B6bius_strip

 

 

 

 

Reprenons les relations ci-dessus :

  E =  M c2               pour la Matière (2)             

   E =  h T c2           pour la Lumière-onde (1)

 
 

 

 

 

 


La parité Lumière-Matière donne :

h = M / T

 
 

             M = h T ou                                          (3  (3)

 

La fin de la dualité Matière-Lumière  se traduit par une relation entre Matière et Temps  

h     La constante de Planck est reliée à la constante de Gravitation par la formule de la physique :  

                                                                                     

     !!! la dimension de la constante de Planck est alors [M T –1] il manquerait [L2] qui apparaît  si on considère c comme une vitesse !

 

    h = 1

 
                            la constante de Planck  h apparaît comme équivalence Masse-Temps   (  M = T = 1 valeur Absolue )

 

                                                                                                                                (5)

   c est la constante de réciprocité ou de Cohérence pour l’Espace de  la Grande Unification : espace-Unité qui n’a qu’une dimension Unique E.T.=1

de (3) et (4)  on déduit …

                                     

 

Nous utiliserons pour c la logique du Paradoxe–Twist  qui fait l’unification des opposés :

                                                                                 c est la fois facteur de cohérence et vitesse de la lumière

    c = 1

 
(on pourra noter que pour nous la vitesse est « cohérence » entre temps et espace à une dimension)

notre vision relative de vitesse est la relation absolue entre Espace (distance) et Temps E = c T  d’où   

                     et  

                             peut être interprété :

     on parcourt le cercle  (de rayon) d’Eternité à la vitesse de la lumière pendant le temps

    Sachant que M est la Masse Absolue, on peut considérer que  est le temps minimum… le quantum temps

    La Lumière parcourt l’Absolu du Temps en un quantum !

(la logique paradoxale donne un dimension d’Espace à l’absolu du Temps… la Lumière a une vitesse instantanée … on peut dire que c est l’extrême : vitesse zéro… elle est déjà partout)

 

    c = 0

 
                                                                          

    

                                                   

La logique du Paradoxe donne alors les 2 valeurs extrêmes du Nombre à c  … 0 et 1

On pourrait dire que c est le Symbole du

 

 

 

Absolu et Quantum sont 2 extrêmes :  

  C’est la représentation mathématique de l’extrême : réalité de la réciprocité du couple Contenant-Contenu

           

    G = 1

 
                                                                                                   

           On en déduit que

 

 

 

·      Si on compare à (3) on trouve que    h = 1/G =1

 

                                                              h et G sont 2 réciproques extrêmes                           

 h G = 1

 
 


                                                                                                                                 traduit  la réciprocité Absolue quantum-Gravité

 

On écrira alors

    G = 1   h = 0   

 

    h = 1    G = 0

 
 

 

 

 


mais (5) donne

 

 

 

C’est l’écriture des constantes à l’Origine Paradoxe

 

·         La constante de Planck connue comme

                                                

pourra s’exprimer sous la forme du Paradoxe    

                                                                               

le paradoxe exprime la réciprocité de la Masse et du Temps …

                                                                        

C’est ce Twist qui s’exprime à l’Origine absolue par   MG = T, le secret de Gravité

C’est le lien de Gravité qui est celui de l’Espace-Temps E.T.

On peut dire que c’est un « produit croisé » : Matière d’Espace est contenant des quantums temps… comme Temps est contenant des quantums matière…

Le lien Unité est Lumière … la transformation… ou changement de vision… Connaissance… Evidence de sa Présence…

 

C’est la traduction de la « Parité-Spin-Trinité-Couple-Twist Origine » équivalence Temps-Matière-Lumière

On peut le représenter comme dissociation paradoxale du Temps : (Temps-Matière et Lumière sont équivalents)

                                                         

L’Equivalence Réciproque peut alors s’écrire :

 

 

 

On peut encore faire évoluer l’écriture… pour donner la forme Eclaireur :

                                                                                    

 

 

 

 

Gravité est le lien qui fait l’Unité  entre l’Origine Absolue de Paix : Lumière et notre Vie relative dans  le Temps et la Matière : Amour

… et la Magie confirme…(celle des coïncidences, ici celle des lettres… que j’ai rencontrée tout au long de mon travail…et que j’ai eu tant de mal à accepter !)

 

Dans la Magie des Lettres L = I   et  M = U (qui est aussi pour la physique l’équivalence Masse-Energie)

                                                                               

 Suite               Boucle d’Or