La Structure de l’Origine et les Nombres Premiers

 

Hypothèse d’une Onde Origine…  une vibration …

L’Onde Origine  se dissocie :

 

LES NOMBRES :

 

        - L’existence des nombres implique l’existence d’une origine 0 :

Le choix sur l’axe  d’une origine pour la suite des nombres définit une origine relative 0.

 

            - L’existence des nombres premiers  impose la longueur de l’onde origine :  .

 

          

Si la longueur de l’Onde Origine , sa période est 12, alors sont définis sur l’axe, par la numération, les nombres que j’ai appelés « nombres-twists »  Tn.

Ils correspondent aux points d’inflexion des 2 courbes de la dissociation.  

 

Les nombres premiers sont des nombres-twists :         (schéma ci-dessous)

Les nombres premiers ne peuvent pas être des multiples de 2, ils ne peuvent pas être des multiples de 3, il reste les nombres twists Tn.

 

Quand on écrit les nombres dans un tableau à 12 colonnes, les colonnes (1,5,7,11) contiennent les nombres-twists.

On trouve les nombres premiers ( sauf 2 et 3) dans ces colonnes.

 

 

L’existence des nombres premiers montre la structure origine de notre numération.

 

La numération a une origine relative 0, mais la structure  est indépendante des nombres :

Les nombres premiers révèlent la STRUCTURE ABSOLUE de l’Origine

L’Univers que nous connaissons en aura les propriétés qui se reflètent dans nos nombres (et réciproquement).

La « théorie de la réciprocité » permettra d’en décrire les propriétés.

 

 Conclusion : l’énigme des nombres premiers est résolue

     - Leur existence est expliquée par la connaissance de la structure de notre numération.

     - Leur « apparition » n’est plus aléatoire :  les nombres-twists sont annulés de proche en proche par les nombres premiers et leurs multiples…

 (1-2-3)  5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43…

 

 

ACCUEIL