Principe dynamique Unique

 

 
 

 

 

 


La relation  entre @et φ nombre d'or ,

                                              

                                                        se traduit par un échange réciproque :

 

Si on écrit cette relation par son logarithme :

 Le nombre 2  peut être dissocié pour représenter un échange :

                                             

 

qui s’écrira comme l’égalité ou équation :

                                                                                                                    

(Cette égalité-échange est présentée d’une façon différente dans le chapitre précédent )                                                                        

 

Dans la représentation du mouvement d’échange la soustraction est l’outil mathématique qui nous fait voir « un couple d’opposés » se former avec l’addition..

Le signe – est réciproque du signe +

 

L’échange est un mouvement qui se fait dans la réciprocité : c’est paradoxalement le mouvement qui traduit l’équilibre

Cette réciprocité-mouvement s’exprime dans le couple convergence-divergence :

 

                                   

   On peut le voir aussi comme double échange réciproque :

                                                

   La réciprocité se traduit par la superposition de 4 couples, ou 8 mouvements :   

    Ces 8 mouvements  construisent l’équilibre ZERO . Ce sont « les 8 premiers » de l’Origine    (récurrents dans mon travail sous des formes différentes)                                                                                               

                                                                          

                                                                                  Le Principe dynamique Unique

                                                        est  le mouvement perpétuel que et qui  fait l’UNITE  dans l’équilibre de l’Origine                                                                                                                   

 Une paire  indissociable est ainsi crée.

On peut aussi paradoxalement la voir comme la dissociation de l’unité originelle., qui crée l’égalité  0-1

                                                                                           

 

La propriété du logarithme log1 = 0  vient de la Parité de l’Origine dans sa réciprocité :

Quand @ = 1, alors φ = 0 .

L’échange crée la réciprocité  @ = 0,  φ = 1 (mathématiquement on la trouve dans la réciprocité du logarithme népérien :e0 =1)

  A l’Origine de réciprocité on a donc :

                                                       

                                                     @ et φ évoluent respectivement et de façon « croisée » entre 0 et 1

 

 

                                          -   Ceci est l’origine de la matrice unité et du calcul matriciel.

J’ai introduit  un nouvel outil mathématique et ses propriétés : l’éclaireur, qui forme une paire réciproque (Couple) avec la matrice. :

                            

G est le point « Glue » qui relie les points origine  @ et φ   à la fermeture de la boucle.

 

Suite               OR-igine

 

 00001-Chapitres