L’unité décimale est habituellement vue avec ses multiples.

Une façon réciproque de la voir serait par ses divisions.

 

Du plus petit (0) au plus grand des multiple 10n  = 1 et du plus grand (1) à la plus petite division 1/10 n  = 0  

 

                                                                                       

                                                                                                            Le système décimal :

 

La complétude de l’unité décimale s’exprime dans chacun des niveaux .

Chaque niveau de l’unité  est « complet = 1 »

 Avec les divisions :   UN = 1+1/10+1/100+…= 1,11111111111111….=  10/9

 

          Pour avoir l’unité 10 il faudrait multiplier par 9 !

 

Mathématiquement on a rencontré la formule :

 
 

 

 

 

 

 


 

 

 

                                                                         

La formulation mathématique de l’unité donne :

 

On remarque que l’unité 4 , est égale à son tiers : pour avoir l’unité il faudrait multiplier par 3 !

Si on multiplie par 9, complétude de 3 , l’unité de réciprocité devient l’unité hexadécimale

 

 

Cette fois pour avoir l’unité 3, il faudrait multiplier par 2

Cette unité est l’unité de parité : c’est la conclusion ( la boucle est double , il y a 2 sens) de ces chapitres

 

 

\lim_{n\rightarrow +\infty}\sum_{k=0}^n \left(\frac{1}{2}\right)^k=\sum_{n=0}^{+\infty} 2^{-n}=2.

 
                                                          

 

 

 

 

L’unité de Parité est parfaite.

 

Par elle l’unité 3  prend sa valeur, et donne sa validité à la « théorie du relatif absolu » dont elle est la base.

Par l’unité 3, l’unité de réciprocité 4 prend sa valeur et donne sa validité à « la théorie de la réciprocité »

La complétude de l’unité 3 sera 32= 9, ce qui justifie l’unité décimale et l’unité hexadécimale

 

 

 

                                                                L’unité de Parité crée l’UNITE

 

                                       Elle est la condition initiale à toute structure : TOUT EST PAIRE.

 

 

                                          

 

Nous vivons dans le « relatif absolu »

 C’est ainsi que les constantes ou nombres transcendants apparaissent voisins de 3.

Par le facteur 9, qui est le « Zéro protomathématique » et non le zéro absolu, qui serait de niveau 3 (1,2,0) nous utilisons les unités décimales et hexadécimales.

Nos approximations donnent :

 

            

La constante de gravitation appartient au niveau de réciprocité  dont elle exprime le lien:

                                      

Cette valeur exprimerait que nous voyons cette constante depuis notre niveau de relativité : il faut diviser par 3 pour arriver au niveau de réciprocité , où elle est « 2 ».

           G = 2/3  66666…

(Il est intéressant de voir cette valeur comme lien entre les niveaux 2 et 3 : 2x3= 6 ou apparition de l’Eclaireur

    6 est l’unité NOMBRE dont la complétude 66666… est la suite infinie, double boucle, révélée par la présence des nombres premiers.)

La connaissance de la constante de la gravitation qui fera la grande Unification qu’attend la physique, nous fera passer du niveau de la relativité , au niveau de la réciprocité .

Ce sera le niveau de l’Alliance puis de la PAIX :

 OR-igine

 

 00002-Chapitres