La boucle 12 et le système décimal

 
 

 

 

 

 

 

 

 


                                                                                                         

                                                                                                              

                                                                                                            

 

L’hypothèse d’une boucle 12 est validée par mon étude des nombres premiers et a défini aussi ce que j’ai appelé le principe zéro

Dans l’hypothèse d’une boucle ; il n’y a pas d’origine

Le chapitre précédent arrive à la suite ci-dessous . Elle a  une triple origine

 

Qu’est ce que l’origine triple ?  (les réflexions qui suivent peuvent sembler triviales…elles sont parfois de la plus grande subtilité !)

          Si on ouvre une boucle, apparaissent 2 extrémités….

On peut les voir  comme

   -     « la dissociation »  du point où a été faite la coupure 

-        ou réciproquement liées par un « point-colle » qui ferme la boucle

Ainsi chaque point peut être considéré comme potentiellement double  et somme de ses deux moitiés

   Chaque point de la boucle est  fin et  commencement qui n’existent  que si la boucle est ouverte

   Une boucle fermée n’a ni fin , ni commencement …

 

Soit 12 points :

                            

  Les 2 zéros, « disparaissent » dans la fermeture de la boucle , ils sont « FIN » et « DEBUT »

                  

                                                 

                                                                                 La boucle 12 n’a ainsi que 10 points !… c’est une boucle décimale

Les « 2 extrémités – origine » sont alors 0 et 9 !

C’est ici la cause de la valeur « 0 » du 9 dans « la preuve par 9 »,  c’est ce que j’appelle la « valeur protomathématique » du 9.

 

 

La boucle se ferme entre 1 et 12 :

les 2 extrémités sont alors 1 et 10

Le lien fait que 1 = 10

C’est la définition de l’unité décimale

Les schémas ci-dessous permettent d’ éclaircir «  l’intrication »  NOM-quantité-contenu-contenant :

       

 

Protomathématique des nombres :

L’étude ci-dessous retrouve des résultats que j’appelle « protomathématique » qui définissent le système décimal,  son unité, le Zéro et le Un

Nous arriverons à une nouvelle vision de l’Origine Paire 

 

J’ai développé largement la logique protomathématique dans une première partie de mon travail.

Elle est parfois difficile à saisir, éloignée de notre habituelle logique : nous éludons la notion de contenu et contenant :

                                                                                                                                                                                                     

Par addition membre à membre et simplification

11 = 1 + 55 + 10

 10 =  55 +10 [ ]

 

les10 contenants sont  définis de 2 façons :

10 [ ] =  1+2+3+4+5+6+7+8+9+10=55            

                                                              (nom du contenu)

10 [ ]= [ 0 ]+[ 1 ]+[ 2 ]+[ 3 ]+[ 4 ]+[ 5 ]+[ 6 ]+[ 7 ]+[ 8 ]+[ 9 ]= 45 

                                         (nom du contenant)

1 = 55 + 55 = [55] 

  ( le contenant « 55 »contient 55 points , il est somme de 10 contenants dont la somme est 55)

 

 

 
 


                                                                                                                                

  

                                                                     

 

 

 

 

 

C’est la superposition du contenu et du contenant qui est la complétude de l’Unité décimale 100

                                                45 + 55 = 100                                                                                                  

   

                           

 

               Réciprocité de l’Origine   

Contenant et Contenu  de la boucle décimale apparaissent comme un couple lié   , que je peux symboliser par l’égalité 0 = 1 : « réciprocité Originale »

Cette égalité contient leur somme , avec toute la subtile complexité de la nature du Nombre                                 

                                                                                       

L’origine pourra alors s’écrire comme une double boucle « twistée »    :

L’écriture carrée du twist  est une forme de  la « réciprocité 4 » de l’Origine 

 

                        9 + 1 = 10 + 0 = X

                        0 + 1 =  1  + 0

Réciprocité de l’origine

                (on notera le sens du chiffre romain 10=X !)

 

X = Le Twist

(Changement de sens)

0 à 9

1 à 10

 

 
                                                                   

 

                                                                                          la Réciprocité de l’Origine

Elle est à l’origine des propriétés de la matrice unité et par suite du calcul matriciel

                                                                                                                 

On peut la considérer aussi comme existence de 2 sens opposés :

        Suite               OR-igine

 

  00001-Chapitres

                                                    

 

Suite               OR-igine

 

  00001-Chapitres