06/08/2016

Les ondes premières

(Du Yi-King à la « double hélice »)

 

La supersymétrie  de réciprocité de chacune des 8 boucles ( construites à partir des trigrammes du Yiking) cache un manque qui apparait dans leur mouvement

Ce manque  est « l’onde 6 » , qui se superpose à son onde réciproque : la somme des 2 est ZERO

 

cid:image001.png@01D1F00E.76D47AE0

Ce manque, ou disparition est le lien d’Harmonie de l’Origine formée par les 8 premiers qui sont ici les 8 boucles.

( les 8 premiers sont aussi les 8 trigrammes du Yiking)

J’ai montré que le lien , ou énergie de liaison, semble disparaitre (comme nous le voyons dans les réactions de chimie.)

 

o   Les 2 ondes réciproques sont parcourues en sens inverse :

La complétude de l’onde sur une période, constitue le « ZERO »  (schéma ci-dessous):

cid:image002.png@01D1F00E.76D47AE0

En étudiant les nombres twists , j’avais vu la disparition de 12 points.

J’ai expliqué cette disparition comme le zéro, par la structure hexadécimale des  nombres que nous avons l’habitude d’utiliser, révélée par leur décomposition en facteurs premiers .

Je rappelle :

cid:image003.png@01D1F00E.76D47AE0

 

o   Nous avons l’habitude de ne voir que dans un sens ! c’est ce que j’ai montré tout au long de mon travail :

Avec cette vision, si on représente les 2 réciproques dans le même sens, les 2 courbes n’ont pas la même origine, et cela entraine l’existence de 2 zéros : 

 

 cid:image004.png@01D1F00E.76D47AE0

« L’onde 6 » (en vert) de période 12, qui aurait son origine au zéro que nous connaissons de la série 0,1,2,3,4,5,6,7…. parait être dédoublée en 2 sinusoïdes, de même période 12 .

C’est une « dissociation paradoxale » qui fait apparaitre la série des « nombres twists » : 1,5,7 ,11,13,17…, 

On remarquera que cette série commence par un zéro, (celui qui s’ajoute si l’on ne considère qu’un sens de propagation du mouvement. (Ce zéro devient alors nécessaire dans la cohérence de notre numération )

Remarque : J’appelle ces 2 ondes : « double hélice », ça me fait penser à la structure de l’ADN qui est « première » … on trouvera peut être un rapport avec ces résultats ( ?)… la VIE aurait la structure du YIKING comme Origine  ( !!!)

 

Les « points twists », qui sont points d’inflexion des sinusoïdes ne sont pas des manques ici.

Ils sembleraient ne plus traduire le lien originel , mais….

C’est alors qu’apparaissent les nombres premiers :

 

Les nombres premiers NP , définissent les sinusoïdes de demi-période NP, qui ont leur origine au  point 0 de notre numération actuelle

Chacune de ces ondes NP a aussi son onde réciproque « -NP »dans l’autre sens. La complétude ou somme des 2 , apparait comme « Zéro » et manque à la rencontre aux points twists, avec les  2 ondes tracées ci-dessus.

On remarque que les  ondes NP éliminent les multiples des nombres premiers. C’est ce qui permet de construire  le crible paradoxal)

Ce sont les ondes premières de période 2NP. Elles  montrent la nature vibratoire du nombre

 

Les ondes première assurent l’énergie et la beauté de réciprocité du LIEN ORIGINEL .

 

Hypothèse : le lien originel est le lien de gravité, et les ondes gravitationnelles sont en lien avec les ondes premières, définies par les nombres premiers

La nature de notre Réalité est VIBRATOIRE… les NOMBRES premiers la mettent en LUMIERE… vibration origine…

 

Suite            Secret Premier